Soigner le mal de gorge naturellement

Le changement constant du climat et la température qui dégringole durant l’hiver favorisent la propagation des virus de la grippe, l’angine, le  rhume et les allergies saisonnières… Le mal de gorge est l’un des symptômes de ces maladies. Voilà les remèdes disponibles dans votre cuisine et qui puissent soulager ce malaise :



Le mélange de miel et de citron : antiseptique                                                       

Une cuillère faite de miel et le jus d’un demi-citron prise 3 fois par jour. Ce remède  permet considérablement d’atténuer l’irritation de la gorge et les picotements douloureux. Ce mélange favorise un effet antiseptique miraculeux.

Un jus de citron dilué dans une eau tiède: anti-inflammatoires                       





Presser un demi-citron dans un verre rempli d’eau tiède salée. Le sel peut être remplacé par le miel. L’effet  thérapeutique est garanti pour vous sauver de la difficulté à avaler voire à respirer et parler.

L’infusion Eucalyptus/de thym et d’ail ou au gingembre: antibiotique   

Mettre une quantité de feuilles séchées d’eucalyptus ou de thym (à trouver dans les rayons épices de Carrefour ou Géant) dans une tasse remplie d’eau. Puis, ajouter 2 gousses d’ail un peu concassées et laisser agir 15 minutes. Le gout et un peu fort mais l’efficacité est assurée.

Les gargarismes au sel ou au bicarbonate de soude: antibactérien         

Une cuillère de sel ou de bicarbonate de soude dissoute dans une quantité d’eau bouillante. Ce gargarisme est à utiliser 5 fois par jour pour lutter contre les bactéries qui dérangent les voies respiratoires.

Le vinaigre de cidre épicé de citron: désinfectant              

Verser une cuillère de vinaigre de cidre dans une quantité d’eau tiède. A boire 3 fois par jour. Le vinaigre de cidre contient les vitamines nécessaires qui réduisent le mal de gorge et renforcent les défenses immunitaires.remedes naturels pour soigner le mal de gorge

Une boisson chaude, une tranche de citron et 5 clous de girofle: astringent 

Plusieurs préparations de boissons chaudes sont disponibles dans les supermarchés: tisane, menthe, camomille, verveine… Il suffit d’y ajouter des petites tranches de citron et 5 clous de girofle. Cette boisson désinfecte la gorge enflammée et permet d’atténuer la sensation de brulure.soigner le mal de gorge naturellement

Un sirop à l’oignon: antioxydant                 

Il faut hacher 5 oignons blancs dans un bol contenant du miel puis les mettre à cuire au bain-marie durant une bonne heure. Puis extraire le sirop en mettant la préparation au tamis pour recueillir le liquide dans un verre. C’est le médicament bio pour vous débarrasser d’une voix rauque.

remedes naturels pour soigner le mal de gorge

Le sirop de miel et des clous de girofle: antalgique   

Les clous de girofle ont la capacité d’atténuer les différents types de douleur. Faire tremper 5 clous dans un petit verre de miel durant une nuit (au réfrigérateur). Ce mélange permet d’accentuer l’effet apaisant du miel qui adoucit la gorge et fait disparaitre les démangeaisons.

L’aromathérapie aux huiles essentielles: anti-infectieuses, calmants, sédatifs         

Certaines huiles essentielles possèdent des propriétés qui constituent un remède naturel à action puissante contre le mal de gorge: l’huile essentielle de thym, santal, arbre à thé, niaouli, lavande, eucalyptus, saro, ravintsare, menthe poivrée, pin laricio et Sapin pectiné.

A fusionner 3 gouttes de l’une de ces huiles avec une huile de table, une cuillèrede miel ou sur un morceau de sucre. Il est recommandé de verser des gouttes dans le bain pour faire disparaitre le rhume. Une inhalation est aussi très opérante pour soulager les voies respiratoires. Il faut ajouter 2 gouttes d’une huile essentielle dans une quantité d’eau chaude et aspirer la vapeur qui se dégage.

Remèdes naturels pour soigner le mal de gorge

Attention :l’usage des huiles essentielles par voie interne est strictement interdit aux femmes enceintes de moins de 3 mois, aux bébés âgés de moins de 3 mois et aux personnes épileptiques.